Cela fait bientôt 6 ans que Comptasanté accompagne les professionnels de santé en libéral sur leur comptabilité. 6 ans qui nous ont amené à un constat : les libéraux ignorent souvent leur casquette de chef d’entreprise et les obligations comptables et fiscales qui l’accompagnent.

L’esprit entrepreneurial insufflé dans les écoles est encore trop rare

Nous avons constaté que lors de vos formations métiers, il y a peu ou pas de module dédié à votre futur métier de chef d’entreprise. Nous savons que les programmes académiques des écoles et universités, qui sont déjà très chargés et à juste titre axés compétence métier. Nous avons néanmoins détecté un vrai besoin d’informations sur le libéral, sur ses obligations comptables et fiscales (2035, DADS-2, Decloyer, CFE…), ses interlocuteurs (URSSAF, CARPIMKO, AGA…), et sur le quotidien de ce mode d’activité. Certains praticiens se lance en libéral sans y être vraiment préparé. Aussi, nous prenons toujours beaucoup de plaisir à intervenir, dans les écoles, pour répondre aux questions et désamorcer des inquiétudes ou des idées reçues.

Si vous êtes un étudiant ou un responsable de formation, et vous aimeriez une intervention de Comptasanté sur des thématiques comme le lancement d’activité, la comptabilité, les obligations fiscales, un atelier de question-réponse interactif. Nous pouvons créer une intervention de 45 minutes à une demi-journée, sur mesure. Contactez-nous pour nous faire part de votre projet.

Diversifier ses activités pour augmenter son chiffre d’affaires

Etre un infirmier, un médecin, un orthophoniste, un kiné, un dentiste en libéral fait de vous un praticien et un chef d’entreprise, auquel il incombe des obligations dont le fait de tenir une comptabilité, de gérer sa patientèle, de la faire grandir. Certains peuvent même développer des activités annexes, comme certain de nos kinés qui proposent par exemple de la thalassothérapie, des séances cardio avec appareil, de l’équithérapie…

Une communication très réglementée

Voilà le principal aspect qui différencie le praticien de santé d’un entrepreneur « classique » : la santé ne peut pas être un commerce, d’où l’appellation « BNC : Bénéfices Non-Commerciaux ». Le principe du BNC fait que l’on ne peut pas communiquer n’importe comment : avoir un site web, faire du référencement payant sur Google, des publications sponsorisées sur Facebook, faire de la publicité sur sa voiture. Pour résumer : un praticien ne peut pas prospecter. Si vous souhaitez mener une campagne de promotion pour une activité secondaire (ex : équithérapie), le mieux est de contacter votre Ordre afin de leur demander leurs recommandations.

A suivre : en janvier 2020, le Conseil d’Etat a tranché en faveur des médecins sur la possibilité de faire de la publicité. Nous n’avons pas assez de recul pour vous donner plus d’information sur ce qui est accepté ou non, depuis cette nouvelle mesure. Affaire à suivre donc…

Comptabilité et optimisation

La comptabilité quand on est praticien en libéral, c’est souvent la bête noire, le moment pas drôle du mois. C’est à partir de ce constat que Comptasanté a construit son offre spécialement dédiés aux professions de santé en libéral. Prendre le relais sur toute la partie comptable, vous permettre de n’y passer que 5 minutes par mois pour nous envoyer vos relevés bancaires par email. De plus, nos comptables sont formés pour vos accompagner sur vos projets d’évolution (ex : passer de remplaçant à titulaire), votre quotidien (frais de véhicule, frais de formation…) et vous conseiller pour l’optimisation de vos recettes.

Comptasanté propose 3 packs : Eco, Zen et Confort.

Eco : votre compta de  A à Z.  (suffisant pour les praticiens aguerris avec au moins 10 ans d’activité)

Zen : votre compta de A à Z avec votre comptable dédié et des conseils d’optimisation (idéal pour les praticiens qui souhaite un accompagnement plus complet).

Confort : votre compta de A à Z avec votre comptable dédié, des conseils d’optimisation et une anticipation des charges sociales. (le pack parfait pour ceux qui se lancent en libéral ou ceux qui souhaitent déléguer un maximum).

Autour du même thème

Suggestions recommandées