Les 12 commandements du remplaçant

comptasanteActualités

Comptabilité infirmière libérale

 

 

 

 

 

  1. Obtenir ou renouveler votre licence de remplaçant auprès de l’Ordre (si vous en avez un)
  2. Vous assurez d’être couvert par une RCP (Responsabilité Civile Professionnelle)
  3. Assurer votre voiture en tant que véhicule professionnel pour couvrir vos visites à domicile
  4. Vous déclarer auprès de l’URSSAF de votre département, avant même de commencer à remplacer ! N’attendez pas ! Idem, n’oubliez pas de vous inscrire à la CPAM une fois que vous aurez cumulé 30 jours remplacement.
  5. Souscrire à une prévoyance auprès d’un assureur privé (un médecin remplaçant non-Thésée ne perçoit rien en cas d’arrêt de travail !)
  6. Ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle en libéral, un simple compte bancaire avec une petite carte bleu suffit.
  7. Tenir votre comptabilité au jour le jour, même une comptabilité simple afin de savoir où vous en êtes dans l’évolution de votre activité
  8. Avoir du matériel adapté à vos compétences et à l’exercice de votre métier, préparer par exemple une trousse spécifique pour vos débuts)
  9. Faire signer SYTEMATIQUEMENT pour chaque remplacement un contrat et respecter les engagements auprès des installés, y compris oraux.*
  10. Adhérer à une AGA (Association de Gestion Agrée) dès que vous estimez dépasser le seuil du Micro-BNC et passer au régime BNC (certaines AGA proposent une adhésion “micro”, 2x moins cher qu’une adhésion de base, intéressant pour être serein sans devoir payer plein pot!)
  11. S’abonner à au moins une revue de qualité et pourquoi ne pas se rapprocher d’un syndicat (attention, choisissez le plus indépendant possible de l’industrie pharmaceutique)
  12. Prendre contact dès maintenant avec un comptable spécialisé dans les professions de santé, il prendra le relais sur votre comptabilité et pourra vous accompagner tout au long de votre installation.

Yvan Bosser
Expert-comptable