Praticien en libéral : j’ai envie de créer un compte Instagram pour communiquer sur mon activité. Best Practices.

11 mars, 2020
comptasante-instagram

Une thématique encore peu abordée dans le milieu médical et paramédical, car encore tabou, gérer sa présence sur les réseaux sociaux en tant que praticien pour développer son activité pour certain et sa notoriété pour d’autres. Pourquoi c’est tabou ? La santé n’est pas et ne peut pas être un commerce, aussi la communication des praticiens de santé est très réglementée en France. (Soyez attentifs, vous remarquerez que les praticiens assimilés dentistes qui font de la pub pour les dentifrices ne travaillent jamais en France dans le publicités…). Quoi qu’il en soit, à la moindre question, n’hésitez pas à consulter votre Ordre.

Mais en 2020, les règles commencent à s’assouplir, alors pourquoi ne pas mettre à profit les nouveaux outils digitaux pour vous faire connaître ?

Quelles thématiques puis-je aborder son mon compte Instagram professionnel ?

A l’air du digital et des réseaux sociaux, vous avez très envie de développer une communauté sur Instagram autour de votre activité, voici des exemples de thématiques que vous pouvez aborder :

Le contenu à destination d’autres praticiens :

  • Votre quotidien de praticien en libéral, à la façon de billets d’humeur.
  • Des anecdotes et conseils « Lifestyle entrepreneur » sur votre activité.
  • Des tutos…
  • Des mini-cours techniques…
  • Des retours d’expérience… Exemple : Comparatif Doctolib / DocAvenue, test de matériel…

Le contenu à destination du grand public :

  • Des concours
  • Des conseils à destination du grand public.
    • Conseils diététiques (si vous êtes diététicien)
    • Exercices de relaxation ou de musculation (si vous êtes kiné)
    • Les gestes pour éviter la grippe (si vous êtes médecin)
    • Astuces pour calmer un enfant lors d’une prise de sang (si vous êtes infirmier)

Nous vous recommandons de ne pas vous éparpiller, et de choisir une ligne éditoriale : soit vous vous adressez à des confrères, soit au grand public. Évitez le mélange des genres, cela peut comporter des risques.

Ce qu’il faut éviter de faire sur Instagram en tant que praticien de santé en libéral

Règle n°1 : Respecter le secret médical.

Aucun nom, aucune photo où l’on voit le visage ou une autre partie du corps d’un patient sans son accord, ne doit être publiée. Sécurisez-vous, si un patient est d’accord pour apparaître sur le compte Instagram, mettez-le par écrit. Si vous souhaitez parler d’une anecdote sur un patient, faite-le dans le respect de ce dernier (pensez toujours qu’il peut potentiellement voir votre post), et changez son nom (Madame Dupont devient Madame X).

Règle n°2 : Respecter les règles imposées par votre Ordre.

Comme dit dans l’introduction, la santé n’est pas un commerce, du moins pas en France. Jusqu’à très récemment la communication/publicité des praticiens était interdite. Les règles commencent à s’assouplir légèrement. Néanmoins par sécurité, nous vous recommandons de ne pas utiliser votre compte Instagram pour faire de la publicité et encourager les prises de rendez-vous. Utilisez-le plutôt pour asseoir votre expertise et votre notoriété dans votre domaine, ou devenir un référent pour les autres praticiens avec du contenu « feel-good ».

Autour du même thème

Suggestions recommandées